Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Nov

Le 7ème art...en VO ou en VF?

Publié par FIRSTEP EN ANGLAIS

Aujourd'hui est donc mercredi, le jour des enfants certes, mais également le jour des sorties cinéma . nous allons donc aborder un thème précédemment ébauché il y a quelques temps à savoir la version originale dans les programmes audiovisuels.

 

La derrnière fois, il était question des séries TV. Cette fois-ci, nous nous attaquerons au 7ème art en vous donnant 5 bonnes raisons de préférer la VO à la VF !

 

Raison n°1 : le doublage ne rend pas hommage au jeu de l'acteur

hormis quelques exceptions, les voix françaises ne rendent absolument pas justice au travail effectué par l'acteur. Certains acteurs très doués deviennent complètement ridicules en raison d'un doublage affligeant. il n'est pas rare quelques doubleurs aient du mal à se mettre dans la peau de leur personnage (et on peut les comprendre). Ainsi, cela peut donner lieu à des phases de dialogues sans fonds, plats et totalement soporifiques et le spectateur a l'impression de voir quelqu'un qui lit son texte plutôt que d'essayer de le vivre.

 

Raison n°2 : certains acteurs sont inimitables

Les vraies voix de certains acteurs ne peuvent être remplacées car il s'agit de leur outil de travail qu'ils ont réussi à améliorer ,offrant ainsi une interprétation unique impossible à retranscrire d'une autre manièreNous avions vu la dernière fois le comparatif VO/VF de la série How I met your mother avec l'exemple de l'acteur campant le rôle de Barney Stinson (Neil Partick Harris), que le jeu d'acteur de ce dernier ne pouvait clairement pas être ressenti au travers de la VF tel qu'il l'est dans la version originale.Pour le septième art, nous citerons simplement Heith Ledger alias le Joker  dans Batman: The Dark Knight. Toutes les intonations utilisées par ce dernier pour se fondre dans le personnage, ses tics de prononciation, sont tout simplement impossibles à reproduire en VF. Jugez plutôt entre la VO et la VF !

 

Raison n°3 :Le doublage dénature le film

Le doublage dans un film peut s'avérer à double tranchant : parfois il peut être excellent et respecter l'esprit de l'eouvre fidèlement (Forrest Gump en est un très bon exemple), mais peut  assez souvent mener directement à une déception à la hauteur des attentes que le spectateur est en droit d'avoir car on lui a dit " que le jeu d'acteurs était excellent...en VO" (comprenez qu'il n'avait pas entendu les deux derniers mots). il est très difficile de pouvoir juger de la qualité d'un acteur dans un film doublé. Certaines personnes auront tendance à critiquer la vo à cause des sous-titrages , prétextant perdre une partie du film à lire les sous-titres. mais en s'entraînant, on y arrive de plus en plus rapidement. Alors quitte à choisir : préférez l'original à la facilité !

 

Raison n°4 : la VO permet de découvrir une autre langue, et donc un autre monde

Ici seul l'anglais nous intéresse, mais regarder des films dans leur langue d'origine (jaaponais, russe...) est un excellent moyen de découvrir de nouveuax langages, de nouvelles émotions.  Regarder un film en anglais permet de s'habituer à la langue et de mieux la comprendre. autre argument, avec de la pratique il devient possible de reconnaître l'accent américain ou l'accent australien de l'accent "british" et par conséquent, d'étoffer son vocabulaire .

 

Raison n°5 :des subtilités intraduisibles et occultées

Prenons simplement un cas en particulier : les jeux de mots en anglais qui ne peuvent être correctement traduits et qui donc gâchent une partie de l'intérêt du film.

Archives

À propos

Parler l'anglais nouvelle génération : Yes You Can !