Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Jan

Desperate Housewives : Que sont devenus les hommes de Wisteria Lane ?

Publié par FIRSTEP EN ANGLAIS  - Catégories :  #series, #tv

Desperate Housewives : Que sont devenus les hommes de Wisteria Lane ?

Bree Van de Kamp

Epouse fidèle et très à cheval sur ses convictions religieuses, Bree Van de Kamp aura finalement passée huit saisons à multiplier les aventures. Parmi les élus de son coeur il fallait compter sur son premier époux Rex Van de Kamp, incarné par Steven Culp. L'acteur de 58 ans a multiplié les passages dans des séries comme NCIS, Mentalist ou Grey's Anatomy avant d'obtenir un rôle récurrent dans la deuxième saison de Revolution. Il y a aussi eu le second mari de la rousse, Orson Hodge alias Kyle MacLachlan. L'acteur s'est lui aussi illustré dans quelques séries comme How I Met Your Mother ou The Good Wife et a participé en 2013 au film Breathe In. Et puis le pharmacien fou, George Williams, joué par Roger Bart, qui est depuis 2011 à l'affiche de la série Revenge.

Enfin, il y a aussi eu dans la vie de Bree, son histoire conflictuelle avec son fils homosexuel Andrew Van de Kamp joué par Shawn Pyfrom. Le jeune homme de 27 ans a ainsi eu beaucoup de mal à se recycler, faisant seulement une apparition en 2010 dans Les Experts : Miami et en 2012 dans Rizzoli & Isles. En 2013, il a joué dans le téléfilm Killing Lincoln. Depuis, silence radio...

Gabrielle Solis

Piquante mannequin d'abord blasée d'être devenue une femme au foyer, Gabrielle Solis ne manquera pas de pimenter son quotidien, notamment dans les bras d'un jeune amant puis d'un autre plus âgé pour finir par rester unie à son époux. Autour d'elle, on compte donc son mari Carlos Solis, joué par Ricardo Antonio Chavira. Après une traversée du désert seulement marquée par de maigres apparitions, l'acteur a tenu en 2013 un des rôles principaux de la série Welcome to the Family, annulée au bout de trois épisodes et dans laquelle Eva Longoria a fait un tour. On a aussi vu son jeune et très sexy amant jardinier, John Mayer, alors incarné par Jesse Metcalfe. Après un rôle régulier entre 2010 et 2011 dans la série Chase, le beau gosse est désormais l'affiche de la nouvelle version de Dallas. Enfin, la charmante Gabrielle a aussi fricoté avec le politicien Victor Lang, joué par John Slattery. L'acteur s'est depuis illustré dans Mad Men à la télé ou Iron Man 2 au cinéma.

Susan Mayer

C'est sans aucun doute la plus loufoque et la plus malchanceuse en amour des quatre héroines. La sympathique brune a toutefois connu quelques hommes marquants durant les huit années du show. Il y a notamment eu le premier époux de Susan, l'infidèle Karl Mayer (aussi tombé amoureux de Bree), joué par Richard Burgi. En 2011, on pouvait ainsi le voir dans la série Chuck puis dans Les Frères Scott jusqu'en 2012. En 2013, c'est dans la série Devious Maids qu'on pouvait le voir. Un show co-produit par... Eva Longoria ! Impossible aussi de passer à côté de Mike Delfino, second mari de la brune, interprété par James Denton. La suite de Desperate a été difficile pour le beau gosse égérie Daniel Hechter qui a n'a pas franchement multiplié les projets. Quelques rôles dans des séries et un film tout de même prévu pour 2014 intitulé Ovation sont à noter.

Lynette Scavo

Mère débordée et femme au foyer souvent délaissée, Lynette a su s'attirer la sympathie des téléspectateurs. Et si son clan lui a donné du fil à retordre, les hommes de sa vie ont eux aussi marqué les fans de la série. Au premier rang, on retrouve évidemment Tom Scavo, l'époux de Lynette, incarné par Doug Savant. L'acteur s'est contenté de très rares rôles dans des séries comme Drop Dead Diva ou Esprits Criminels, ne trouvant aucun personnage récurrent. La famille Scavo a aussi été marquée par les enfants, notamment les jumeaux Porter et Preston, joués respectivement par Charles Carver et son frère Max. Ils jouent depuis 2013 dans la série Teen Wolf et sont devenus sexy et baraqués !

 

 

source : purepeople.com

Archives

À propos

Parler l'anglais nouvelle génération : Yes You Can !